Actions nationales 2010 de l’inspection des installations classées et de la sécurité industrielle

Les centres de regroupement des déchets dangereux diffus. Caractérisation des risques potentiels

La complexité de la gestion des déchets dangereux diffus (DDD) est due à leur nature et à leur provenance très diverses. La seconde particularité de ces déchets est leur petit conditionnement. Le but de cette étude est de caractériser les risques chimiques potentiels dans les centres de regroupement.

Les procédés de travail de plusieurs centres ont permis de dresser un état des lieux de la profession. La composition des déchets n'est que partiellement donnée par les industriels et il n'existe aucun texte pour les inciter à le faire. Les procédures d'acceptation et de regroupement des déchets sont quasiment aussi nombreuses que le nombre de sites. Les procédés sont essentiellement manuels et les moyens de prévention mis en oeuvre sont inadaptés.

Le regroupement des déchets dangereux des ménages (DDM) est beaucoup plus problématique car aucune analyse n'est réalisée sur les lots en provenance des déchèteries. Il n'y a pas d'information transmise aux opérateurs sur la présence de substances dangereuses. Pour diminuer les risques chimiques potentiels dans cette filière, plusieurs actions peuvent être menées, auprès des industriels principalement, en les incitant à mieux caractériser les dangers de leurs DDD. Une action concernant les emballages et l'étiquetage pourra être menée et le respect des principes de ventilation doit également être appliqué.

http://www.inrs.fr/htm/les_centres_regroupement_dechets_dangereux_diffus.html

HTTP 302

HTTP 302

Si votre navigateur n'est pas redirigé, cliquez ici pour continuer.